Autrefois, on a pu compter jusqu'à trois magasins dans notre village de Houesville.

L'un se situait au Boujamet, il était tenu par Madame Janette, puis céder à Madame Osmont. Cette épicerie était la résultante d'un grand nombre de travailleurs venus pour la construction de la voix ferrée.

Plus tard, Monsieur Mouchel à repris le fond de commerce pour ouvrir une boucherie. Cette maison est encore sur pieds.
Pour le second magasin, il se trouvait au carrefour des chenils dit "Quesnil" c'était madame Mouchel née Lécuyer qui en était la propriétaire.(mon arrière grand mère)

 Houesville Les Quesnils 001

 

 


Il y a encore quelques années, le père Houguet y habitait, et on pouvait encore y voire  un emplacement frontale. Ce magasin situé sur la croisé des chemins proposés tous les produits de consommations du moment. Pains, sabots, graisette et bien d'autres choses encore.....

 

 

 Puis le dernier magasins de la commune. 

Après quelques modification, voici ce que l'on peut voir autour de l''entrée principale du magasin DUMAS. Dans le magasin, on y trouvait tous les articles, en deux mots le magasin Dumas était la grande surface de la commune. On y trouvait tous ce que l'on voulait, l''épicerie en tous genres.(tabac, journaux, fruits, alimentation, vêtements....)

dumas

 Il y avait également une autre entrée, (voir la photo) sur l'arriére de l'épicerie. La seconde entrée se faisait par la cour; elle permettait d'accéder plus discrètement au café.

 Diapositive1


Plus tard le premier téléphone du village est installé.
L'épicerie faisait également office de poste, et Monsieur Dumas était le facteur du village.
Plus tard le premier téléphone du village est installé.

 

Evidement, tous les sujets y étaient abordés : on y refaisait le monde.

 

Dans les annéees 60 des marchands ambulants passaient sur la commune.

Il y avait un camion "boulangerie", un camion charcuterie "Bachelet", le boucher "Mouchel"qui était également sur le Boujamet, l'épicerie  avec son fameux camion orange "ANGOT",  les poissonniers il faut dire que la concurrence étaient rudes.

il y avait du monde sur le marché

si vous aussi vous avez des photos à partager ou autres souvenirs écrire à houesville@gmail.com