Dans le plus complet anonymat, voila un retour de notre vie communale. Le plus surprenant dans l'histoire c'est  qu'une moralité transpire

 

coq017

 

Un coq se mit à gratter la terre près du mur d’une maison et il trouva une fève.
Il veut la manger mais il l’avale de travers.
Il étouffe, il s’étrangle, il s’allonge et ne peut même plus respirer

La fermière l’aperçoit, court vers lui et lui demande:
- Monsieur le Coq, que s’est-il passé ? Pourquoi ne peux-tu plus respirer ?
-Je me suis étouffé avec une fève, répond le coq, va demander un peu de beurre à la vache.
Alors la fermière va voir la Vache et lui dit :
-Madame la Vache, donne-moi un peu de beurre! Mon coq est couché là-bas et ne peut même pas respirer, il s’est étouffé avec une fève.
Et la vache répond:
Va demander aux coupeurs de foin de te donner du foin pour moi
Alors elle va voir les coupeurs de foin et leur dit :
Hey les coupeurs, donnez-moi un peu de foin! Le foin est pour la vache qui me donnera un peu de beurre et le beurre c’est pour mon coq qui est couché là-bas et ne peut pas respirer, il s’est étouffé avec une fève.
Les coupeurs de foin ont répondu :
Va demander au four de te donner du pain.
Alors elle est allée au four et elle a dit :
Four, four, donne-moi du pain! Le pain est pour les coupeurs de foin, qui me donneront du foin, le foin est pour la vache qui me donnera du beurre et le beurre c’est pour mon coq qui est couché là-bas et ne peut pas respirer, il s’est étouffé avec une fève.
Et le four a répondu:
Va demander aux bûcherons un peu de bois.
Et elle est allée auprès des bûcherons et elle leur a dit :
- Donnez-moi un peu de bois! Le bois est pour le four qui me donnera du pain, le pain est pour les coupeurs de foin qui me donneront du foin, le foin est pour la vache qui me donnera du beurre, le beurre est pour mon coq qui est couché là-bas et ne peut pas respirer, il s’est étouffé avec une fève.
Et les bûcherons ont répondu :
-Va demander une hache au forgeron, nous n’avons rien pour couper le bois.
Elle est donc allée voir le forgeron et elle lui a dit:
- Forgeron, forgeron, donne-moi une hache! La hache est pour les bûcherons qui me donneront du bois, le bois est pour le four qui me donnera du pain, le pain est pour les coupeurs de foin, qui me donneront du foin, le foin est pour la vache qui me donnera du beurre et le beurre c’est pour mon coq qui est couché là-bas et ne peut pas respirer, il s’est étouffé avec une fève.
Et le forgeron a répondu :
- Va dans la forêt et brûle du charbon de bois.
Alors elle est allée dans la forêt, elle a réuni un fagot de bois et elle a brûlé du charbon de bois. Puis elle a donné le charbon de bois au forgeron et il lui a donné la hache. Elle est allée donner la hache aux bûcherons et les bûcherons lui ont donné du bois. Elle a emmené le bois et l’a donné au four et le four et lui a donné du pain. Elle a emmené le pain pour les coupeurs de foin et ils lui ont donné un peu de foin. Le foin elle l’a donné à la vache qui lui a donné du beurre. Elle a apporté le beurre au coq et le coq l’a avalé et a englouti la fève.
Puis il s’est levé et a commencé à chanter joyeusement : Cocoricooooooo!
J’étais assis sous le mur, à tresser des chaussures, quand j’ai perdu mon alêne, mais j’ai trouvé une petite pièce, alors j’ai acheté un petit foulard, et l’ai donné à une jolie petite fille

De Carrick Valéry  Le coq et la féve

 

Alors ce coq on le condamne ou on le laisse chanter ????

 

coqimages

 

 

Tiens et si on parlait des ânes, des tourterelles, des canards, des mouches ....

h