Le calvaire de la croix PAN ou de la croix  PAON

       Il faut savoir que les calvaires, autrefois étaient à la croisées des routes voir des chemins leurs fonctions, avaient pour effets: objet de magie protectrice, car situé loin des habitations (habitations qui, elles, étaient protégées par la présence de crucifix, pendues à l'intérieure des maisons) objet de culte faisant référence à la religion christianisme, et objet de référence pour tous les voyageurs qui s'en servaient comme repaires dans leurs voyages

            Le calvaire Saint Clement ainsi que le calvaire de la croix Paon sont cités dans des actes dés 1536

filigrame houesville Présentation 21 - Copie   

            Le calvaire de la croix Paon ou P.A.N  qui est situe en bordure de la R.N. 13, à été béni le même jour que le calvaire Saint Clément  par le Révérend père. Datin

            Les lettres P.A.N avec un point entre chaque lettre ont été grave sur cette croix. La tradition veut que ces lettres signifient  pensez à nous et rappelle un accident de diligence qui aurait fait plusieurs victimes, en mémoires desquelles les familles auraient élevées cette croix.

on retrouve bien  un fait à la date du 6 mars 1828 où deux hommes obligérent la diligence de Caen Cherbourg à s'arrêter.

La diligence se renversa et le postillon mourut des suites de ses blessures.
Cependant , on ne peut pas considérer foi à cette légende, car on retrouve mention de la croix pan ou paon dés 1536 bien avant que les diligences n'existent .

Cependant, une famille PAON qui habitait HOUESVILLE aux XIV ET XV siècle qui donna son nom à ce calvaire.

filigrame houesville Présentation cccc21 - Copie

On retrouve la  situation du calvaire de la croix PAON sur le bord de la nationnale 13  direction de hiesville.
La plupart des calvaires furent tombés au lendemain de la révolution francaise, et relevés au cours de missions

De plus, Il faut savoir,  que  dans les années 50  l' accident d'un curé a marqué les mémoires,  mais au calvaire  de FRESVILLE sur la  route de Cherbourg, ce fait n'est pas totalement étranger à la dérive collective autour du calvaire de la croix PAN.