Notre  bac était  amarré dans le marais sans aucun moteur durant deux  générations. A Houesville  l’ingéniosité humaine a su se passer des moteurs. La Bac  fonctionnait à plein régime durant l’été période des foins. Avec le courant et un peu d’huile de coude, on pouvait passer de l’autre coté pour rejoindre l’autre marais.

vache filigrame houesville

Ce bac était un pas vers l'écologique bien avant l’heure.

Maintenant on retrouve notre bac à carentan voir la video

 http://youtu.be/F5t51Mipa0E

Suite

 

Un câble traversait la rivière auquel est attachée la barge. Avec la technique  de poulies les utilisateurs  inclinent donc le bac  face ou dos au courant en rapprochant l’un des coins du bac au câble. Le courant fait le reste : lorsque l’avant est face au courant la barge est attirée vers le milieu de l’eau. Lorsque celui-ci est presque arrivé de l’autre côté, le passeur inverse l’angle et dépose ainsi gentiment et adroitement la barge sur la berge.

Nous somme toujours à la recherche d’autres documents

 

Grace à notre envoyé special Monsieur Fortin

 

marais tracteur

 

 

A savoir qu'a coté il y avait le va et vient.